France : où découvrir les plus belles œuvres de Bernard Buffet ?

Depuis sa mort survenue en 1999, il y a eu de nombreuses expositions et rétrospectives de Bernard Buffet, notamment en France. La plus marquante, à la Galerie Maurice Garnier, en 2000, quelques mois après son décès est d’ailleurs intitulée « La mort ». Cette adresse emblématique de l’artiste située au 8 Avenue Matignon présente toujours des œuvres et archives de l’artiste expressionniste.

Bernard Buffet : un prodige mal compris

Véritable génie de la peinture, Bernard Buffet commence à dessiner et peindre à l’âge de 10 ans. Quelques années plus tard, il remporte le concours d’entrée de l’École nationale supérieure des beaux-arts, il est alors âgé de quinze ans. En 1946, à seulement 18 ans, il expose son premier tableau, un autoportrait, au Salon des moins de trente ans à la Galerie des beaux-arts. Il est rapidement repéré par deux marchands d’art Emmanuel David et Maurice Garnier. Au début de sa carrière, on salue son audace, son style singulier et son talent. D’ailleurs, sa première rétrospective a lieu en 1958 à la galerie Charpentier à Paris. A seulement 30 ans, Bernard Buffet est une star de la peinture. Il signe des autographes dans la rue, est en Une des magazines comme Paris Match et roule en Rolls Royce. Ce succès ne plaît pas à tous le monde et très vite il sera critiqué par le milieu de l’art. Et pourtant, Bernard Buffet continue ses expositions annuelles, tous les premiers jeudis de février à la galerie Galerie Drouant-David, devenue Galerie David et Garnier en 1957 puis Galerie Maurice Garnier en 1968. Elles ont désormais un thème précis car l’artiste moderne a peur de se répéter, conscient de créer de nombreuses œuvres. En effet, Bernard Buffet, en véritable travailleur acharné, a créé en 50 ans plus de 5000 œuvres. Une très grande partie de ces œuvres est visible au musée dédié à Bernard Buffet fondé par Kiichiro Okano, à Higashino, commune de Nagaizumi au Japon. Bernard Buffet a également exposé ses œuvres à l’étranger, notamment à New York, Chicago, Palm Beach (Floride), Montréal, Vancouver, Tokyo, Osaka, Johannesburg, Londres, Amsterdam, Bruxelles, Berlin, Varsovie, Bâle, Zurich, Genève, Rome, Venise, Milan et Madrid. Il n’y a finalement qu’en France que son art n’est pas vraiment compris, même après avoir été élu à l’Académie des Beaux-Arts (1974), et après sa promotion au grade d’officier de la Légion d’Honneur (1993). Atteint de la maladie de Parkinson, une maladie neurologique chronique dégénérative responsable de troubles progressifs : mouvements ralentis, tremblements, rigidité puis troubles cognitifs ; il se suicide par asphyxie le 4 octobre 1999 dans son atelier du Domaine de la Baume près de Tourtour dans le Var.

Rétrospective au Musée d’Art moderne de la Ville de Paris : une relecture de l’œuvre de Bernard Buffet

Consécration posthume pour Bernard Buffet, bien des années après sa mort, du 14 octobre 2016 au 05 mars 2017, le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris réalise une rétrospective d’une centaine d’œuvres de l’artiste. Dans un communiqué de presse, le commissaire de l’exposition, Dominique Gagneux annonçait : « parce que le Musée d’Art moderne est le seul musée public possédant une collection importante d’œuvres de l’artiste (entrée en 1953 par l’important legs Girardin et en 2012 par la donation Ida et Maurice Garnier), il était légitime de réaliser ce projet qui remonte aux premiers contacts pris avec son marchand historique Maurice Garnier (1920 – 2014), il y a près de dix ans, mais que la dimension restée longtemps polémique de l’œuvre de Bernard Buffet avait retardé. » Lors de cette rétrospective, à côté de ses thèmes de prédilection (autoportraits, natures mortes), les différents sujets systématiquement exploités par Bernard Buffet au cours de ses expositions annuelles à la Galerie Garnier seront présentés : cycles religieux (La Passion du Christ), littéraires (L’Enfer de Dante, Vingt mille lieues sous les mers) ou allégoriques (Les Oiseaux, Les Folles). L’accent sera mis sur la réflexion constante de Bernard Buffet sur la peinture d’histoire (Horreur de la Guerre) et sur l’histoire de la peinture (Le Sommeil d’après Courbet), jusqu’à La Mort, spectaculaire dernière série de l’artiste peintre.

Bernard Buffet : des expositions régulières montrant son caractère artistique

Pour voir des œuvres de Bernard Buffet, rendez-vous à la galerie Estades de Paris où sont présentés de nombreuses œuvres de l’artiste star du XXème siècle : des huiles sur toile, des aquarelles, des gravures, des techniques mixtes ainsi que de nombreuses lithographies originales. En outre, Bernard Buffet est souvent exposé en Normandie, notamment au château de Vascoeuil, dans l’Eure, mais aussi à Lyon et à Strasbourg.

Vous pourrez découvrir ou redécouvrir les œuvres monumentales de Bernard Buffet, représentant de l’expressionnisme et considéré comme certains comme le précurseur du Pop Art du 15 novembre au 12 janvier 2020 lors d’une exposition anniversaire à la galerie Estades. Un lieu emblématique pour les fans de l’artiste. En effet, Maurice Garnier, galeriste fidèle à Bernard Buffet a accordé toute sa confiance à la galerie Estades pour continuer son travail de représentation de Bernard Buffet. Il n’existe pas encore à ce jour de musée en France à son nom.

Il est également possible de contempler les peintures de Bernard Buffet à travers une galerie virtuelle visible sur Internet. De nombreux documents sur l’artiste y sont disponibles, ainsi qu’une lettre de son épouse et muse Annabel et du galeriste Maurice Garnier, qui consacra sa vie à l’artiste. Un trésor pour les passionnés d’art.

Bernard Buffet artiste autant aimé que controversé suscite toujours autant de réactions contradictoires. Les admirateurs de son style singulier attendent toujours une reconnaissance du monde artistique et un musée à son nom en France pour l’un des artistes peintres les plus emblématiques du XXème siècle.